Penelope Fillon est « prête à parler », mais François Fillon ne veut pas qu’elle s’exprime pour l’instant

Trois semaines après les révélations sur les soupçons d’emplois fictifs visant sa femme, François Fillon a laissé entendre, jeudi 16 février, à Paris Match que cette dernière était  »prête à parler », mais « qu’il n’était pas pour », pour l’instant.

Selon le magazine Closer, François Fillon hésiterait à laisser son épouse s’exprimer publiquement, faute d’avoir trouvé le format qui conviendrait. Après avoir un temps avancé une rencontre entre Penelope Fillon et Karine Le Marchand, l’animatrice de l’émission « Une ambition intime » sur M6, le magazine avance que l’hebdomadaire Elle serait désormais en négociation pour interviewer l’épouse du candidat de droite à la présidentielle.

« Je m’en remets au jugement du suffrage universel »

Dans une interview au Figaro, le 16 février, François Fillon a redit sa détermination à se présenter à l’élection présidentielle, après que le parquet national financier a exclu tout classement de l’affaire.

« J’entends plus que jamais porter le projet de redressement et de modernisation de la France, conformément au mandat qui m’a été donné par 4,4 millions de nos concitoyens », a-t-il déclaré,  »je m’en remets donc désormais au seul jugement du suffrage universel. »