Anvers : le suspect qui a tenté de foncer sur la foule a été inculpé pour « tentative d’assassinat à caractère terroriste »

12120141[1]

Le suspect arrêté jeudi à Anvers, en Belgique, après avoir tenté de foncer sur la foule, a été inculpé pour « tentative d’assassinat à caractère terroriste », selon un communiqué du parquet fédéral de Belgique, vendredi 24 mars. Il a aussi été inculpé pour « tentative de coups et blessures à caractère terroriste » et pour « infraction à la législation sur les armes » après que des armes blanches et une arme à feu aient été retrouvées dans la voiture. Il a été placé en détention provisoire.

En état d’ébriété au moment des faits

Dans la matinée de jeudi, cet homme de 39 ans dénommé Mohamed R a roulé à très vive allure dans les rues du centre d’Anvers. Des militaires ont  »immédiatement » tenté d’arrêter la voiture mais celle-ci a refusé d’obtempérer et a poursuivi sa course en brûlant un feu rouge. Le véhicule a été finalement  »intercepté » sur le quai des bords de l’Escaut, le fleuve qui traverse la ville.

Ce ressortissant tunisien résidant à Lens (Pas-de-Calais), connu des services de police, mais pas fiché S, se trouvait en état d’ébriété au moment des faits. Placé en cellule de dégrisement après son interpellation, il semblait ne toujours pas avoir été entendu vendredi matin, en raison de son état, selon une source française proche de l’enquête, citée par Reuters.