Attaque à Londres : les lycéens de retour sur le sol français

12106230[1]

L’avion a été spécialement affrété pour eux. Les élèves du lycée Saint-Joseph de Concarneau (Finistère), qui ont assisté à l’attaque de Londres(Royaume-Uni), ont retrouvé hier, jeudi 23 mars, dans la soirée le sol français. Arrivés par avion, ils ont ensuite pris des bus chargés de les ramener à leurs parents. Sains et saufs, ils restent hantés par ce qu’ils ont vu de l’attaque.

Rapatriés dans les 48 prochaines heures

Les parents sont émus, les élèves silencieux, fatigués aussi, après 24 heures confinés dans leur hôtel à Londres à revivre entre eux la scène dont ils ont été témoins. « Ils ont été interrogés aussi par les services de police britanniques », a expliqué la ministre de l’Éducation, Najat Vallaud-Belkacem, pour expliquer le temps de latence entre le drame et leur rapatriement. Trois élèves manquent encore à l’appel. Les trois jeunes blessés par l’assaillant dans sa course folle sont toujours hospitalisés à Londres, entourés de leur famille. Ils devraient être rapatriés dans les 48 prochaines heures.

Attaque à Londres : les lycéens de retour sur le sol français