Ennuis de santé et rumeurs alarmistes : quand la France s’inquiète pour Johnny Hallyday

12012335[1]

Une fois de plus, les fans de de Johnny Hallyday retiennent leur souffle. Le « Taulier » a révélé, mercredi 8 mars, être soigné pour un cancer du poumon dépisté il y a quelques mois.  »Mes jours ne sont aujourd’hui pas en danger », a-t-il précisé dans un texte publié sur sa page Facebook. Mais, comme à chaque pépin de santé du chanteur de 73 ans, les rumeurs et les informations alarmistes prennent le dessus et inquiètent une partie de la France.

En 2009, première médiatisation de la santé de Johnny après l’opération du docteur Delajoux

Première alerte en 2009. Après avoir été opéré à Paris d’une hernie discale par le docteur Stéphane Delajoux, Johnny doit être hospitalisé en urgence à Los Angeles à la suite de complications. Il est contraint d’annuler une série de concerts présentés alors comme sa tournée d’adieu. Plongé dans le coma, l’icône du rock à la française frôle la mort. La France retient son souffle. Charles Aznavour et Paul McCartney s’expriment même sur l’état de santé du chanteur.

Deux ans plus tard, Johnny Hallyday porte plainte contre le docteur Delajoux. Le feuilleton continue alors avec la polémique sur les supposés  »manquements » du chirurgien lors de l’intervention. Trois fans de Johnny Hallyday seront même condamnés pour avoir, fin 2009 sur Facebook, injurié le médecin, qu’ils tenaient alors pour responsable des graves ennuis de santé de leur idole.

En 2012, nouvelle frayeur… pour une « grosse bronchite »

En 2012, une gêne respiratoire oblige le chanteur à passer plusieurs séjours à l’hôpital, aux Antilles, puis en Californie. Selon RTL, partenaire historique de la star, les médecins ont « dû évacuer de l’eau qu’il avait dans un poumon, une intervention sous anesthésie locale ». Peu d’informations filtrent sur son état de santé. De quoi faire remonter les inquiétudes qui avaient émergé en 2009.

Finalement, il ne s’agit que d’une « grosse bronchite » selon Johnny Hallyday. « C’était embêtant pour chanter mais cela s’arrête là. Arrêtez de vous inquiéter, je vais très bien. Je suis en pleine forme », rassure-t-il. Face à l’ampleur des rumeurs qui sont diffusées à cette période, le chanteur ajoute : « Les médias exagèrent tout. »

En 2017, de nombreuses rumeurs autour de son traitement pour un cancer

Il y a quelques jours, un faux message publié sur la page Facebook de Laura Smet, faisant état d’informations alarmantes sur l’état de santé de son père Johnny Hallyday, lance à nouveau la machine à rumeurs. Le démenti de la comédienne et la plainte contre X déposée devant le tribunal de grande instance de Paris pour « usurpation d’identité » ne calmeront pas les ragots.

Johnny Hallyday doit une nouvelle fois prendre la parole. Mercredi 8 mars, il déclare être soigné pour un cancer dépisté il y a quelques mois mais précise que ses jours ne sont « pas en danger ». L’annonce de la maladie du plus célèbre rocker français suscite aussitôt de très nombreuses réactions et l’Hexagone craint à nouveau de perdre son éternelle « idole des jeunes ».