Solidaires de la Guyane, les syndicats de Guadeloupe n’oublient pas leurs revendications

“La meilleure façon de soutenir les Guyanais, c’est de faire respecter les accords signés par le LKP en 2009″. C’est la position des syndicats de Guadeloupe, qui ont rassemblé près de 300 personnes hier soir, à Pointe-à-Pitre, pour soutenir la mobilisation en Guyane, et présenter leurs propres revendications.

Soutien de la Guadeloupe à la Guyane

Hier soir, devant le Palais de la Mutualité, un meeting de soutien à la population guyanaise a rassemblé près de 300 personnes. A l’origine de ce meeting : dix organisations syndicales de Guadeloupe, qui appellent aussi à la mobilisation, pour faire aboutir leurs propres revendications. Les dix centrales doivent se revoir pour affiner leur plateforme. Mais pour Jean-Marie Nomertin, secrétaire général de la CGTG, le point de départ doit être le respect des accords signés en 2009 par le LKP, le « Lyannaj kont pwofitasyon ».

La motivation guyanaise ne faiblit pas

Dans l’assistance, il y avait Marina Voyer-Coupra, une syndicaliste guyanaise de la FSU qui, de retour de Paris, n’a pas pu rentrer à Cayenne, compte tenu de la suspension des vols vers la Guyane. Déroutée vers Pointe-à-Pitre, elle a profité de sa présence pour apporter un témoignage à ce rassemblement guadeloupéen.